LE NOURRISSON

L’accouchement est le premier traumatisme de la vie pour le nourrisson. En effet, au cours de celui-ci le bébé subit beaucoup de contraintes et de pressions mécaniques qui peuvent à postériori engendrer des symptômes. L’accouchement ne respecte pas toujours un déroulé harmonieux et naturel par exemple lors d’accouchement rapide, très long, de déclenchement artificiel, de ventouse, de forceps, de présentation en siège, et surtout lors de césarienne. En effet, pendant une césarienne, le bébé ne passe pas à travers le bassin de la mère mais reste en attente de sortie contre son bassin ce qui provoque un état compressif du bébé.

Mais il est important de ne pas oublier de considérer également les contraintes mécaniques qu’il subit in utero, c'est-à-dire pendant la grossesse. Ces contraintes peuvent avoir des effets sur le crâne du bébé et sur le reste de son corps.

Vous l’aurez compris, tout bébé devrait être vu en ostéopathie et cela le plus rapidement possible après la naissance !

La visite ostéopathique ne remplace en rien les visites obligatoires médicales, elles sont complémentaires.

Au cours de la première séance, il est important de redonner de la souplesse aux zones lésées notamment au niveau du crâne, pour qu’ensuite, en grandissant, les os du crâne aient un aspect normal et surtout fonctionnel.

Le crâne a un incroyable potentiel de croissance pendant les premiers mois de vie, ce qui implique que plus le temps passe, plus il sera difficile pour l’ostéopathe de remédier aux asymétries crâniennes. L’asymétrie crânienne n’est pas seulement une affaire d’esthétique. Son implication dans le développement psychomoteur de l’enfant est non négligeable.

La PRÉVENTION sert à éviter que certains blocages évoluent à bas bruit et se manifestent en symptômes avec le temps. Il est important de vérifier que tout fonctionne bien !

Chaque bébé est un cas particulier et possède sa propre histoire. C’est pourquoi le carnet de santé est un outil indispensable à présenter lors de la visite chez l’ostéopathe.

Pourquoi consulter ?

Allaitement : difficulté pour téter l'un des seins, difficulté de succion, difficulté de déglutition

Prématuré

Pleurs/cris sans cause apparente

Asymétrie faciale : oeil plus petit, bouche déviée, oreille plus antérieure, etc.

Crâne plat : plagiocéphalie d'origine positionnelle.

Troubles positionnels : torticoli, hyper-extension.

Articulé dentaire : prognathisme, déviation mandibulaire, etc.

Coliques du nourrisson

Régurgitations : (RGO - reflux gastroesophagien)

Hyper-excitabilité

Troubles du sommeil : agité, réveils nocturnes, difficulté d’endormissement

Otites séreuses & problèmes ORL

Chocs et/ou chutes

Membres (déformations) : varus/valgus, pieds bots, jambes arquées...

Luxation congénitale de hanche : en collaboration avec un orthopédiste